En quoi consiste une compétition de hip-hop et de break dance ?

Le hip-hop, une culture née aux Etats-Unis, gagne aujourd’hui du terrain parmi les jeunes, filles et garçons, du monde entier. Mais qu’est-ce que la danse hip-hop ? En quoi consiste-t-elle ? Et qu’est-ce qui la différencie du rap et du break dance ?

Hip-hop

Etymologiquement, le mot « hip-hop » vient de la langue de rue, notamment un argot d’Amérique « hip » qui signifie « intelligence », dans le contexte de la survie et un autre argot « hop » qui représente le saut. Apparemment, l’association des deux mots a été réalisée par un DJ célèbre nommé Luv Bug Starski. En fait, à l’origine, le hip-hop était vraiment une culture mélangée avec de l’art. Cette culture est née dans le Bronx de New York, aux Etats-Unis, dans les années 70, puis s’est répandue dans toute la planète. On confond souvent le rap et le hip-hop. Donc, le hip-hop est une culture qui contient plusieurs disciplines, à savoir le rap, le graffiti, le DJ-ing et le break dance.

Musique et danse hip-hop

Au tout début, la musique hip-hop a été constituée d’un mélange de soul, de funk et de poésie. Ensuite ont été intégrés dans le mélange le dub et les sound system originaires de la Jamaïque, qui étaient surtout du rythme reggae. Une fois la musique créée, la musique et le mouvement hip-hop a commencé à gagner du terrain dans la communauté noire-américaine, tout comme l’a été le jazz, le blues, le gospel, la soul et le funk à d’autres époques. Toutefois, contrairement à ces autres types de musique, le hip-hop et la danse qui vient avec, se traduisaient surtout par l’expression des conditions de vie de la communauté noire-américaine, en employant le langage de ghetto ou le slang, et en suivant les codes et valeurs qui régissent la vie de ghettos. En général, chaque hip-hopper exprime ce qui concerne son quartier, et cela permet aux hip-hopers d’un même quartier de s’assembler, de former un squad ou clan, et de sortir des tubes de rap en featuring. Et bien sûr, la danseémerge naturellement avec les tubes sortis.

Compétition de hip-hop et de break-dance

Le break dance est une discipline de la culture hip-hop, qui est née avec la musique hip-hop. Il est une danse qui consiste à des mouvements physiques très complexes, des figures au sol et des acrobaties, ce qui lui donne un côté sport par rapport à d’autres formes de danse. Le danseur est appelé bboy ou breaker et la danseuse bgirl ou breakeuse. Les compétitions de hip-hop et de break-dance sont souvent composées de battles, ou chaque danseur exprime son style de danse. Pour les enfants, la qualification se fait par des battles 1 contre 1, en un seul passage de 30 à 45 secondes d’abord pour les sélections, puis encore à 1 contre 1 en un passage pour les éliminations directes. La demi-finale, la petite finale (pour les perdants de la demi-finale) et la finale se déroulent ensuite en 2 passages. Le même procédé s’applique aux adultes, sauf qu’en finale et petite finale, les danseurs s’expriment en trois passages. On applique les mêmes procédés pour les compétitions en équipe. Il est à noter que c’est un DJ fédéral qui impose les musiques.