Kuduro : origines et description

Dans le monde entier, il existe divers types et styles de danse. Les danses varient selon les pays et de leurs cultures et traditions. Toutefois, on constate aussi actuellement que des amateurs de danse intègrent de nouvelles danses et chorégraphie pour les nouveaux styles et rythmes de musique. C’est le cas de la danse kuduro.

Types de danse

Il existe plusieurs types de danse dans le monde. Certaines sont traditionnelles et sont propres à des pays, tandis que d’autres sont universelles. D’une part, comme danse traditionnelle, il y a, par exemple, le « Bharata Natyam », une danse traditionnelle indienne à l’origine sacrée, avec une musique indienne, un rythme purement indien et des danseuses indiennes. On ne découvre l’origine et la vraie interprétation des danses traditionnelles qu’en visitant les pays d’origine. D’autre part, les danses universelles sont très variées et chacun fait son choix selon son style. On a des danses sportives comme les danses de salon : valse, tango, etc. Elles nécessitent de la vigueur, de la discipline et de la sensualité. On a également la danse classique qui est plus douce et qui requiert de la finesse, de la classe et de la technique. Mais récemment, une danse appelée kuduro a été intégrée.

Origines du kuduro

Le mot « kuduro » est la combinaison de deux mots portugais « ku »  et « duro » qui signifient « cul dur ». Le kuduro est une sorte de musique d’origine angolaise. C’est en quelque sorte du break dance, du semba, une danse traditionnelle angolaise, de l’electro et de quelques instruments africains combinés. La danse kuduro a été créée en Angola en 1996, par Tony Amado. Ensuite, un groupe appelé Buraka Som Sistema l’a intégré au Portugal. Ce groupe a sorti en 2006 un disque intitulé Black Diamond, nom qui se réfère à une classe moyenne d’Afrique noire émergeante en Afrique du Sud. Et aujourd’hui, le kuduro est interprété dans divers pays du monde, à savoir le Cap-Vert, le Brésil, la Mozambique, la Guinée-Bissau, la Giyane française et les Antilles françaises.

Description du kuduro

Le kuduro se danse avec de la musique kuduro même, dont les paroles sont en portugais. En fait, cette danse est une fusion entre une danse typique de l’Angola, ou plus précisément de la province de Malanje en Angola., et d’une version plus accélérée d’un mouvement de danse d’un Jean Claude Van Damme saoul dans un film. Cette danse se danse en groupe. Chaque danseur se met en ligne pour une chorégraphie presque identique au coupé-décalé et au madison.