Apprendre à danser la salsa à Paris

Vous souhaitez maîtriser la danse salsa ou d’autres types de danses latines ? Suivez des formations professionnelles, stages intensifs et cours de danse conviviaux afin d’apprendre les bases et les techniques avancées des danses tropicales. Les Parisiens qui veulent apprendre facilement la salsa cubaine pourront s’inscrire à des écoles de danse. Comment vous former à la danse latine à Paris ? Réservez vos cours.

Objectif des formations de danse salsa

Les apprentis danseurs qui souhaitent améliorer leurs pas de danse devront suivre une formation afin de maîtriser certaines danses de salon comme la salsa, le chacha, la bachata, le rock, le tango, le kizomba… Pour facilement apprendre la salsa Paris, le plus simple est de s’inscrire à des cours de danses tropicales et latines. Ces séances dispensées par des professeurs expérimentés permettent de suivre un planning et riche et varié. Elles permettent d’apprendre des techniques pour l’enseignement de différentes danses.

Ces cours de salsa Paris stimulent le potentiel créatif tout en affirmant la personnalité des apprentis danseurs. Les ateliers acquièrent conscience et connaissance corporelle au travers de techniques d’intégration d’expressivité. L’intégration sensorimotrice dispensée au cours des séances de salsa cubaine est en rapport avec les données anatomophysiologiques.

Les écoles de danse dispensent aux stagiaires des modules de stages intensifs, des sessions hebdomadaires d’entraînement, des travaux dirigés, préparation en groupe, préparation corporelle, expression scénique, répétition, transmission chorégraphique, technique de portée, cours collectifs… Les stages intensifs dispensés lors des formations salsa Paris sont des outils pédagogiques visant à la compréhension corporelle et technique. Elles concernent diverses thématiques : rythme, timing et musicalité, anatomie, analyse de mouvements, apprentissage de chorégraphies…

Cours professionnels pour apprendre à danser la salsa à Paris

Certaines Académies de danse parisienne dispensent aux stagiaires des cours exceptionnelles. Les cours de danses latines sont des formations prodiguées par des danseurs chevronnés. Il s’agit de professeurs dispensant des certificats de formation professionnelle relative aux danses latines. Ces établissements pédagogiques bénéficient d’un gage de sérieux.

Les danseurs formés pourront intégrer des troupes de danses ou enseigner aux débutants. Les cours professionnels sont des séances d’apprentissage qui s’adresse aux professeurs, intermittent du spectacle, futurs formateurs de danse qui voudront approfondir leurs techniques. À l’issue de l’apprentissage, les stagiaires pourront repartir avec une certification. L’établissement pédagogique dispense de plusieurs formules de formation.

L’apprenant peut choisir d’intégrer la formation pour devenir professeur de danse. Si certains cours sont destinés aux débutants, il existe des formations complémentaires pour les danseurs intermédiaires et professeurs qui veulent renforcer leurs connaissances. Participer à des MasterClass pour maîtriser rapidement ses connaissances utiles aux futurs professeurs. Ces formations complémentaires permettent de maîtriser les outils et techniques pédagogiques propres à la salsa, danse latine et apprentissage chorégraphique.

Pourquoi apprendre à danser la salsa ?

Au cours d’une soirée salsa, les danseurs devront faire preuve de concentration. Cette danse latine esthétique et festive développe les sens. Grâce à ces danses, on gagne en estime de soi et en assurance, on développe le bien-être et l’épanouissement personnel. De nombreux Parisiens considèrent les soirées salsas comme étant des moments de détente privilégiés. Cette danse endiablée est propice au partage de liens. Les passionnés élargissent leur cercle d’amis et feront de nouvelles connaissances.

En participant à ce genre de festivités, vous pourrez enchaîner vos sorties, échanger et discuter avec des personnes qui partagent un centre d’intérêt. Les danseurs célibataires pourront profiter de cette occasion pour trouver leur moitié. Quant aux couples, danser la salsa est un moyen de partager une passion commune qui renforce les liens affectifs. L’activité concilie exercices physiques et plaisir. En plus de son côté sensuel, la danse présente plusieurs bienfaits pour le corps.

La danse latine maintient la bonne santé en s’amusant, aide à garder la forme et agit comme un brûleur de calories. Lors de ce passe-temps, les danseurs de salsa bougent en suivant le rythme vif et entraînant des musiques latinos. En se déhanchant seul ou en couple au rythme des musiques exotiques, on sollicite de nombreuses parties du corps : le bassin, le dos, les jambes et les épaules.

Différents types de danses latino

Cha-cha-cha, bachata, salsa portoricaine… les amateurs de danse latine ont l’embarras des styles. Pour diversifier les plaisirs, rendez-vous dans une soirée bachata Paris. La danse bachata est une danse originaire de la République dominicaine. Ces pas de danse expriment la sensualité des danseurs. Il s’agit d’un mélange de boléro, des influences musicales africaines et différents styles : merengue, son, cha-cha-cha, tango… Le rythme binaire, son pas de danse simple et ses figures chorégraphiques font de cette danse sensuelle un style entraînant permettant de s’amuser en couple.

Le cha-cha-cha est une danse latino apparu en 1950. Cette danse combine deux rythmes cubains à savoir le Montuno et le Danzon. Le style est similaire à la rumba, mais en plus dynamique. Le cha-cha-cha est la 2e danse de soirée la plus appréciée après le rock. Contrairement à la salsa cubaine qui est une danse plus dynamique, la salsa portoricaine est plus douce, sensuelle et fluide. Dérivée du mambo, cette chorégraphie fut popularisée dans Dirty Dancing. Dans ce film on aperçoit la mémorable prestation de Patrick Swayze dans le rôle d’un professeur de danse.

Malgré de légères différences comme des déplacements en ligne et déplacements en arc de cercle, salsa cubaine et portoricaine se dansent sur des morceaux identiques. Lors des soirées parisiennes, on peut constater des danseurs portoricains et cubains se déhancher au rythme des mêmes musiques.